Pesticides : où en est-on ?

Les problématiques liées à l'usage des pesticides ont une place de plus en plus considérable dans les politiques de santé publique et d'environnement. Dès 2008, la Direction générale de l'alimentation du ministère en charge de l'agriculture pilotait le plan EcoPhyto 2018, dont l'objectif était de réduire de moitié le recours aux produits phytosanitaires, en 10 ans.

 

Ecophyto 2018 : des résultats insuffisants

Des chercheurs de l'INRA ont analysé les résultats du plan EcoPhyto 1 qui sont plutôt décevants : peu de baisse dans l’utilisation des pesticides, la quantité de substances actives est à peu près stable. Pas ou peu d’amélioration de la qualité de l’eau.

Un nouveau plan : Ecophyto 2025

Devant ces constats qui sont loin d’être à la hauteur des espérances initiales , début 2015,le Ministre de l'agriculture d’alors, Stéphane Le Foll, annonce un report de l'objectif initial à l'horizon 2025 et propose un palier intermédiaire de baisse de 25% pour 2020.

 

EcoPhyto 2025 c'est quoi ?

Ce plan EcoPhyto 2 s'appuie sur les points positifs de la première version. Entre autres, le développement de son réseau de fermes « modèles » appelées « fermes pionnières Dephy », qui ont vu leurs consommations de pesticides diminuées de 12 %, en moyenne en 2013. Dans cette nouvelle formule, chaque ferme aura la tâche d'accompagner une dizaine d'autres fermes dans les transitions nécessaires. De plus, le plan prévoit d'élargir le réseau des 1 000 fermes initiales, afin de pouvoir en toucher 30 000.

 

Ces objectifs sont-ils  réalistes ?

Si les objectifs de cette démarche sont techniquement atteignables, ils semblent peu réalistes à l’horizon 2025, compte tenu des changements profonds dans les systèmes de culture qu’ils nécessitent. 

Cependant, ces démarches font émerger une volonté de changements et permettent de nourrir l'ambition d'établir une agriculture plus saine. Une tâche qui nous incombe à tous : prochain gouvernement, agriculteurs, consommateurs, transformateurs, ...

 

Pour aller plus loin: