22 mars 2012, journée mondiale de l’eau

Coup de projecteur sur CREDI-ONG

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, « les eaux et les hommes » vous propose un coup de projecteur sur une ONG qui agit « pour un monde plus vert et bleu » au Bénin. CREDI-ONG mène une action de préservation de la biodiversité et de restauration des milieux dans la vallée du Sitatunga, zone humide classée dans le cadre de la convention de RAMSAR. Une réserve communautaire a été créée ainsi qu’une ferme aquacole ; ces espaces sont gérés de façon communautaire par l’équipe de CREDI-ONG et les habitants.

Pour en savoir plus :

Centre régional de recherche pour un développement intégré 

Convention RAMSAR

Gestion communautaire des ressources naturelles au Bénin (Afrique de l’Ouest) : le cas de la vallée du Sitatunga

La journée mondiale de l'eau 2012

Mars : le mois de l'eau

Ce mois de mars 2012 est particulièrement riche en actualités sur l'eau. En effet, à la traditionnelle journée mondiale de l'eau du 22 mars, s'ajoute le Parlement de la jeunesse pour l'eau du 5 au 16 mars, le Forum mondial de l'eau à Marseille du 12 au 17 mars et le Forum alternatif du 9 au 17 mars.

L'association vous propose de suivre ces évènements à travers des billets vidéos diffusées chaque jour sur notre site internet.

Communiqué de presse

Pour en savoir plus :

Le parlement mondial de la jeunesse pour l'eau qui se tient du 5 au 16 mars à Aix en Provence, réunit 70 jeunes de 65 pays pour échanger sur les problématiques de l'eau et porter le message de la jeunesse au forum mondial de l'eau à Marseille.

Le Forum mondial de l'eau à Marseille du 12 au 17 mars : l'objectif de cette 6e édition est d’agir pour que l’eau soit l’une des priorités du monde politique.

Le Forum alternatif mondial de l'eau  du 9 au 17 mars également à Marseille  dont le but est de "sortir des fausses évidences et des contre-vérités sur l'eau".

 

 

Aqua domitia, de l’eau du Rhône pour le Languedoc

La Commission Nationale du Débat Public a publié le 8 février 2012 le compte-rendu des débats qui se sont tenus durant tout l’automne 2011 au sujet du projet Via Domitia qui prévoit un transfert d’eau du Rhône vers les plaines languedociennes. L’objectif est à la fois d’assurer la sécurité de l’approvisionnement en eau d’une région dont la population augmente et de permettre l’irrigation des vignes. Ce projet impressionnant suscite cependant certaines réserves quant à la qualité de l’eau transportée et s’accompagne d’une volonté marquée de maîtriser la consommation et d’optimiser l’usage de la ressource.

La présentation du projet par la région Languedoc-Roussillon

Les documents de la commission du débat public

Le point de vue de l’Agence de l’eau

Un point de vue réservé

Eau, l'expo au Muséum de Toulouse

Alors que va s'ouvrir prochainement le 6 éme Forum Mondial de l'eau à Marseille, le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse propose, du 18 février au 30 décembre 2012, une exposition temporaire sur l'eau .

Cette exposition se décline en 23 thèmes répartis en trois chapitres: Eau et Vie/Eau et Hommes/Eau et Sociétés.

Très complète,  à la fois ludique et pédagogique cette exposition est "un voyage passionnant au fil de l'eau.."

La ressource en eau en point de mire au Salon de l’Agriculture

La présence de l’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) au Salon de l’agriculture 2012 est centrée sur l’eau.

A cette occasion, l’Inra rappelle que quantité et qualité de l’eau sont liées ainsi que le montre une étude publiée à l’automne 2011.

Lire le communiqué de l’Inra

Deux des membres du Conseil Scientifique de l'association, Delphine Leenhardt et Marc Benoît, ont participé à cette étude et sont présents au Salon de l'Agriculture.

Pour prévenir le manque d'eau, la recherche se mobilise

Analyser la résistance des plantes à la sécheresse pour mieux adapter les pratiques agricoles et forestières au défi du changement climatique, c'est l'objectif que se sont fixé les chercheurs de l'Inra à Montpellier qui ont créé une plateforme d'étude unique en France baptisée PhénoArch.

Ce thème sera aussi largement évoqué au Salon International de l'Agriculture durable qui se tiendra à Agen les 28 et 29 mars 2112.

Eau en Chine : le lac Poyang au plus bas

La plus grande réserve d'eau douce de Chine connaît un hiver difficile. Après une année 2011 particulièrement pauvre en précipitations, le lac Poyang, situé dans la province du Jiangxi (Sud Est de la Chine), est réduit à 200km² soit seulement 5% de sa surface normale. Un problème pour la population locale qui vit beaucoup de la pêche, mais aussi pour l'environnement. Des milliers d'oiseaux se trouvent en mal de nourriture, les autorités s'apprêtent d'ailleurs à faire des lâchers de poissons par héllicoptère.

En cause, le manque de précipations certes, mais aussi le barrage des Trois Gorges, 500km en amont, qui pompe dans le Yangtsé pour fonctionner. Résultat, les eaux du Lac Poyang se déversent dans le Fleuve,  et non le contraire comme avant.

Pour en savoir plus :

La qualité de votre eau sur internet

Désormais, plus besoin de vous déplacer pour connaître la qualité de l'eau de votre commune !  Vous pouvez  le consulter directement sur internet  sur le site du ministère de la santé

Il suffit de cliquer sur votre région puis de sélectionner votre département et votre commune dans les menus déroulants. S'affiche alors l'ensemble des résultats, la date du prélèvement et les seuils de limite permettant de vous faire une idée de la qualité de votre eau.

 

Les résultats des contrôles sont progressivement mis en ligne depuis le 11 octobre 2011, si votre commune n'est pas encore disponible, cela ne saurait tarder.

Inauguration de la Vigie de l'eau

Ce samedi 17 décembre, La Vigie de l'eau a été officiellement inaugurée en présence de :

  • Mme Marcelle PIERROT, Préfète des Vosges
  • Jean-Jacques GAULTIER, Député des Vosges
  • Jean-Yves LE DEAUT, Vice président du Conseil régional de Lorraine
  • Alain ROUSSEL, Vice-Président du Conseil général des Vosges
  • Jean-Claude MILLOT, Maire de Vittel

Quelques photos de la journée dans la Photothèque

Pôle de compétitivité sur l'eau Hydreos

HYDREOS Pôle de l’Eau Alsace / Lorraine

71, rue de la Grande Haie
F - 54510 TOMBLAINE
FRANCE
Tel. : +33 (0)3 83 18 41 09
contact@hydreos.fr

BP 40307
67008 STRASBOURG Cedex
FRANCE
Tél : +33 (0)3 67 10 14 20
strasbourg@hydreos.fr

 

Présentation

Positionné sur « la  maîtrise de la qualité des eaux continentales - santé des populations et des écosystèmes », le pôle de l’eau Alsace Lorraine HYDREOS dispose de plus de 350 entreprises, dont 5 grands groupes leaders mondiaux dans leur secteur, et de nombreux acteurs de dimension internationale, 36 000 emplois dont 17 000 sur le thème central du Pôle, 2 500 chercheurs sur la qualité de l’eau et domaines connexes, ainsi que 4 000 étudiants.
Le pôle est organisé autour de 3 thèmes opérationnels lançant des projets innovants :

La connaissance des résidus médicamenteux humains et vétérinaires ; La gestion préventive des pollutions agricoles ; La gestion dynamique des réseaux ; La gestion durable des réseaux ; Les biofilms ; La restauration et la valorisation écologique des milieux humides ; L’Ingénierie de la protection de la ressource en eau ; Le traitement des rejets par des zones humides ; La gestion de la qualité des eaux des mines noyées.

Objectifs

La vocation du Pôle est de générer, par des recherches collaboratives associant entreprises, laboratoires, bureaux d’études écoles et universités des deux Régions,  les innovations et solutions industrielles destinées à offrir des services, des  biens compétitifs et des formations.


L’ambition, au final, de ce Pôle est double :
- au plan interrégional : soutenir et valoriser le potentiel des Régions Alsace et Lorraine dans un domaine où leurs avantages comparatifs sont indéniables, afin d’en développer l’attractivité économique et scientifique.
- au plan national et international : contribuer de façon décisive à relever les défis que pose la préservation de la qualité de l’eau, priorité de politique publique fixée tant par le Grenelle de l’environnement en France que par l’Union européenne.

2011

20 octobre : Officialisation du contrat de performance HYDREOS à Vittel

A la suite de la conférence de presse, une visite de la Vigie de l'eau était organisée. En voici quelques photos :

Galerie de photos et revue de presse sur le site d'Hydreos.

29 septembre : Forum HYDREOS "journée professionnelle de l'eau", Strasbourg

Voir notre article dans la rubrique "actualités"

2010

De nombreuses actions et notamment des projets collaboratifs sont en cours de création sur les trois chantiers opérationnels du pôle ainsi que sur celui dédié à la création d'un pôle international de formation aux sciences et technologies de l'eau. Ce dernier sera considéré comme un chantier opérationnel ( Domaine d'activité spécifique) à part entière. La formation est une part significative des projets qui seront axés sur les savoirs faires et la connaissance.

Le projet EPEC est le premier projet du pôle labellisé par l'ANR (au début de l'été 2010). Il vise à mieux connaître l'activité épuratoire des biofilms en milieu naturel et à développer l'ingénierie écologique pour :

- appliquer des zones humides artificielles à transit rapide  en épuration des eaux urbaines,

- faciliter le retour des rivières polluées au bon état chimique.

Il débute en septembre 2010 pour une durée de 3 ans.

 Plaquette Hydréos à télécharger

Revue de Presse

Le Comité interministériel pour l’aménagement et le développement du territoire (CIADT) a accordé le label pôle de compétitivité à  la structure interrégionale Alsace-Lorraine  « Qualité des eaux continentales, santé des populations et des écosystèmes » le 11 mai 2010.

Le 19 juillet 2010, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi est venu à Vittel pour le lancement officiel du Pole régional de compétitivité sur l'eau, il a été accueilli par le député des Vosges Jean-Jacques Gaultier...... . Pour en savoir plus:  l'article du site de Vosges Matin du 20 juillet.

 A lire aussi:

Un interview de Philippe Perrin, président  du Pôle de compétitivité Hydréos

"Les Vosges, « une réserve d’or bleu »

Pourquoi un Pôle de compétitivité sur l’eau en Alsace-Lorraine ? « Il y a quatre grands points qui justifient un pôle de l’eau en Alsace-Lorraine. Tout d’abord, la qualité de la ressource en eau. Aujourd’hui... la suite dans l'article de Vosges Matin du 10 juillet 2010

Pages